Non à la campagne de l’élu du Vlaams Belang Filip Dewinter pour son livre raciste sur le « grand remplacement »

Depuis le samedi 22 octobre 2022, Filip Dewinter, député pour le parti d’extrême droite Vlaams Belang, a commencé une campagne autour de son livre sur « le grand remplacement ». Il a déjà présenté son livre à Anvers ainsi qu’à Louvain, où une pétition puis un rassemblement antifasciste ont été organisés pour empêcher l’événement.

La théorie conspirationniste suprém4ciste de « grand remplacement » a été créée par le fasciste français Renaud Camus. Elle est notamment utilisée par Eric Zemmour et le RN en France, ainsi que par le Vlaams Belang et le nouveau parti fasciste wallon Chez Nous en Belgique (même si ce dernier ne s’en revendique pas directement, son programme politique en est l’expression).

Cette théorie est l’effet d’une paranoïa raciste et identitaire qui pense voir la population de son pays remplacée par une autre. Cette paranoïa d’un « grand remplacement » repose également sur une autre théorie d’extrême droite, celle du « choc des civilisations », qui est également vivement contestée dans le monde universitaire et dont les prédictions et analyses ont été infirmées. Elle a eu un vif succès lors des attentats du 11/09 et a été le socle idéologique de la guerre contre le terrorisme menée par les Etats-Unis.

Le « choc des civilisation » prétend que nous serions à l’aube d’un combat identitaire entre différentes civilisations. Ce combat civilisationnel se matérialiserait notamment à travers l’immigration qui viendrait nous « grand remplacer », menacer notre « démocratie », la « laïcité », notre « culture », notre « identité »… Or, les démographes et les sociologues sont formel.le.s : la théorie de grand remplacement relève uniquement de la paranoïa et du fantasme raciste et toutes leurs affirmations tant culturelles que démographiques sont fausses.

La théorie du « choc des civilisations » et celle du « grand remplacement » influencent pourtant beaucoup de groupes d’extrême droite qui se préparent aujourd’hui à une « guerre civile » et ce en s’armant, en projetant des attentats, ainsi qu’en diffusant une propagande raciste et fasciste sur les réseaux. En 2019, l’attentat d’extrême droite meurtrier de Christchurch en Nouvelle-Zélande se revendiquait directement de la théorie du « grand remplacement ».

Récemment, en Belgique, un groupe d’extrême droite préparait un attentat lourdement armé qui a été déjoué par la police2. En France, les exactions de l’extrême droite (assassinat en pleine rue d’un joueur de rugby, …) et son armement semblent également se multiplier. Au même moment, son discours et ses thèses sont de plus en plus diffusés publiquement : sur les plateaux télé comme CNews, à l’Assemblée nationale avec les 90 député.e.s du RN, chez les partis traditionnels comme le LR (V. Pécresse avait mentionné le grand remplacement lors des présidentielles).

Le 1er décembre prochain, Filip Dewinter compte se rendre à l’université de Gand pour faire la promotion de son livre. Des appels à contrer la venue de l’auteur fasciste ont déjà été lancés. Mobilisons-nous contre l’extrême droite, ne laissons par leurs théories racistes s’imposer et se légitimer dans l’espace publique.

FASCISTES HORS DE NOS VI(LL)ES.

Source image : Beeld Eric de Mildt

1)https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/03/15/la-theorie-du-grand-remplacement-de-l-ecrivain-renaud-camus-aux-attentats-en-nouvelle-zelande_5436843_4355770.html , https://www.liberation.fr/debats/2019/03/22/le-theme-du-grand-remplacement-releve-de-l-incitation-a-la-haine-raciale_1716719/

2) https://bruxellesdevie.com/2022/10/16/un-militant-dextreme-droite-membre-de-la-mouvance-citoyens-souverains-tue-lors-dun-echange-de-tir-avec-la-police/

3) https://contre-attaque.net/2022/05/01/avant-dassassiner-le-rugbyman-aramburu-les-neo-nazis-ont-passe-la-soiree-avec-un-policier/

https://www.slate.fr/story/103739/guerre-choc-civilisations-huntington

4) https://www.huffpost.com/entry/clash-of-civilizations-iraq_b_2922448