Belgique : Agression raciste à la machette

Trigger warning : Agression raciste

Le 26 août 2022, Mohamed Driouch subissait une attaque raciste verbale et physique menée par cinq personnes dont une armée d’une machette, à Colfontaine, près de Mons. L’information, qui était passée sous les radars médiatiques, ressort depuis quelques temps grâce à la mobilisation d’habitant.es et de la famille. 

Mohamed allait simplement boire un verre dans un café où il avait l’habitude de se rendre, lorsqu’un individu l’interpelle agressivement : « Pourquoi tu me regardes, tu sais pas qui je suis ». Mohammed tente de calmer le jeu, mais rien n’y fait, et deux personnes sortent du bar pour l’agresser. « On m’a dit qu’ici, ce n’était pas l’Algérie, pas le Maroc. On m’a dit de rentrer dans mon pays. »1.À ce moment-là, Mohammed reçoit un coup de coude au visage et un homme sort un canif.

Il tente alors de s’enfuir, mais ils sont rapidement cinq à l’entourer, lui donner des coups et l’insulter. Un des protagoniste appelle ensuite sa femme pour lui demander une machette. Mohammed se réfugie dans un night shop, mais les cinq hommes forcent l’entrée, et lui assènent trois coups de machette tout en continuant à l’insulter. Il a le réflexe de se défendre par le bras, mais il s’évanouit à la vue du sang après les trois coups.

Depuis, Mohammed garde des séquelles psychologiques : il est victime de paranoïa lorsqu’il marche en rue et il ne sort que très peu de chez lui. Il a aussi des séquelles physiques : il n’a plus de force dans le bras, et n’arrive pas à bouger ses doigts. Ses médecins lui ont expliqué que, malgré les séances de kiné, il n’était pas sûr de retrouver l’usage complet de sa main.

Sur les dernières semaines, des habitant.es de Colfontaine se sont mobilisé.es pour le soutenir. Ils et elles appellent les associations antiracistes à condamner fermement l’action comme un acte raciste. Mohammed, de son côté, déclare qu’il veut simplement « avoir des droits »1, et qu’il espère que les faits seront condamnés comme des actes racistes. Un rassemblement s’est déroulé le 21 octobre 2022 à Colfontaine en soutien à Mohammed.

Sources :