La vraie 5G débarque (déjà) en Belgique

Pendant le premier confinement, Proximus avait lancé une 5G “light” en différents endroits à travers la Belgique, en profitant de la période troublée pour s’asseoir confortablement sur tout processus démocratique. Depuis, elle avait été retirée de certains lieux, notamment à cause des protestations qui avaient été émises sur le sujet.  

Pourtant, début décembre, l’entreprise est passée à la vitesse supérieure : la “vraie” 5G a été activée dans 3 endroits en Flandre, près d’Anvers, de Gand et de Haasrode. Il ne s’agit donc plus du prototype, qui utilisait les fréquences de la 3G et la 4G; il s’agit bien de la version définitive de la 5G. Pour ce qui est de la Wallonie et de Bruxelles, Proximus est freinée par des normes de rayonnement un peu plus strictes; l’entreprise attend donc les conclusions d’un groupe d’experts wallons.

La technologie de pointe est défendue avec véhémence par la porte-parole de Proximus : “La 5G est la seule technologie de réseau mobile qui puisse répondre aux besoins futurs de la société”. En réalité, nos sociétés ne connaissent qu’un besoin pour le futur, en termes de technologie : l’urgence de ralentir, dès maintenant, pour ne pas tomber dans le gouffre dont nous nous rapprochons à pas de géant. Cette urgence ne se réalisera pas toute seule, en laissant le système capitaliste continuer de s’épanouir, puisqu’il prône une croissance illimitée dans un monde où les ressources sont limitées. Nous nous devons de réagir pour l’arrêter.

S’il ne s’agit pour l’instant que de “tests”, la ministre de la télécommunication De Sutter (Groen) a récemment expliqué que les enchères du spectre auront lieu fin 2021 ou début 2022 et que le Gouvernement obligera les opérateurs à une couverture d’au moins 70% de la population un an après la contrat, soit à la mi-2023 au maximum. Ce taux devra évoluer à 99,5% au bout de deux ans de contrat.

Il est toujours dit que les “démocraties” sont construites pour que la majorité du peuple décide. Or, les choix sont en réalité effectués par ceux qui nous gouvernent et, de plus en plus, par les puissantes entreprises qui bénéficient de passes-droit. L’exemple de la 5G est saisissant : avons-nous décidé d’une telle aberration ? Elle est pourtant en train de se réaliser, sous notre nez… 

Source :

https://www.7sur7.be/tech/proximus-active-la-vraie-5g-dans-trois-lieux-en-belgique~ab9cb027/#:~:text=lieux%20en%20Belgique-,Proximus%20a%20activ%C3%A9%20la%20technologie%205G%20%C3%A0%20plusieurs%20endroits%20pr%C3%A8s,d%C3%A9sormais%20de%20la%20v%C3%A9ritable%205G

https://www.sudinfo.be/id305847/article/2021-01-06/le-gouvernement-vise-une-couverture-en-5g-de-70-de-la-population-dici-la-mi-2023