Retour en photo : 1er mai révolutionnaire : une manifestation agitée

Ce dimanche, quelques 600 personnes se sont retrouvées place Morichar pour clamer que « Au delà des résistances, au-delà des fronts de luttes spécifiques, émerge le besoin d’un mouvement révolutionnaire capable de rompre avec le capitalisme et toutes les formes de dominations ».

Antifascistes, féministes, antiracistes, internationalistes, syndicalistes révolutionnaires, communistes et anarchistes se sont rassemblés en un seul cortège déterminé qui a mené de nombreuses actions directes tout au long du trajet, qui s’est terminé Gare Centrale.

L’agence belge de développement, expression du néocolonialisme belge, s’est faite attaquée, tout comme le siège du Parti Socialiste (« social-traître »). Des panneaux publicitaires, des voitures de luxe et un siège d’assurance ont également été endommagés. Une arrestation judiciaire est a constaté.

Crédit photo : Oona Mittig