Grève des sans-papiers : la trahison du secrétaire d’Etat

De mai à juillet 2021, environ 475 personnes sans-papiers ont entrepris une grève de la faim. Le 17 juillet, certain.e.s avaient même entamé une grève de la soif. Leur objectif était clair : obtenir leur régularisation et de nouveaux critères de régularisation pour les futur.e.s demandeur.se.s d’asile. La grève s’est arrêtée le 21 juillet, après que des porte-paroles aient rencontré Sammy Mahdi (CD&V), le secrétaire d’Etat à l’asile et la migration.

Après de longues négociations, Mahdi avait laissé entendre que tous les dossiers des grévistes de la faim seraient examinés rapidement et bénéficieraient d’un traitement favorable. Le directeur de l’Office des Etrangers, Freddy Roosemont, avait été expliqué aux grévistes que « 50% des demandes donnent lieu à un traitement positif […] avant c’était 25-27% » et que « quand les éléments sont positifs, tant mieux, cela donne lieu à un titre de séjour ». Ces paroles ont été filmées1.

Pourtant, à ce jour, seules 24 demandes de régularisation (sur plusieurs centaines) ont été traitées. Dans ces 24 dossiers, le taux de réponse positive est inférieure à … 25%. Mahdi et Roosemont auraient-ils tout simplement menti ? Les sans-papiers dénoncent en tout cas une trahison du secrétaire d’Etat, d’autant plus forte que les dossiers refusés sont des demandes qui avaient plus de chance d’aboutir que la plupart des dossiers qui n’ont pas encore été traités.

L’Union des sans-papiers explique dans un communiqué : « C’est sur base des éléments que le directeur de l’OE (Office des Etrangers) énonce dans la vidéo1 que l’USPR (Union des sans-papiers pour la régularisation) a suspendu la grève de la faim le 21 juillet 2021 […] Au vu des premières décisions négatives rendues par l’OE, il est évident que ce cadre n’a pas été respecté ». Sammy Mahdi, lui, a déclaré dans un tweet « On pourrait de temps en temps peut-être une fois poser la question d’à quel point il serait injuste de traiter avec plus de souplesse les dossiers des grévistes de la faim ».

Malgré cette horrible gestion de la crise des sans-papiers, Sammy Mahdi est critiqué par l’extrême droite flamande. Il ne se passe pas une semaine sans que Dries Van Langhenove (Vlaams Belang) et Théo Francken (NV-A, ancien secrétaire d’Etat à l’asile et la migration) ne s’en prennent à Mahdi, jugé trop laxiste. Francken a d’ailleurs déclaré : « Ils devraient interdire ces grèves de la faim, ou du moins les interrompre immédiatement, si nécessaire par la violence policière et l’alimentation obligatoire”1.

Rappelons pourtant que la grève de la faim avait été entamée par des centaines de sans-papiers après une année riche en actions : de nombreuses manifestations, des rassemblements, des occupations politiques, … Les grévistes expliquaient que la grève de la faim était leur dernier recours pour se faire entendre. Ils et elles avaient été ignorées pendant les premiers mois de grève avant que Mahdi ne daigne recevoir leurs porte-paroles.

Quoiqu’il en soit, cet épisode est une nouvelle démonstration du processus de fascisation dans lequel nous sommes engagé.e.s. La droite, Sammy Mahdi en tête, se comporte de plus en plus radicalement, ce qui laisse un boulevard à l’extrême-droite pour radicaliser, elle-aussi, son discours. Lorsque Mahdi explique qu’il n’y a pas de raison de traiter avec souplesse les dossiers des grévistes, Francken en appelle à la violence policière envers eux et elles, alors même que le gouvernement a ignoré toutes leurs tentatives pour se faire entendre.

Les sans-papiers et leurs soutiens expliquent avoir été trahi par le secrétaire d’Etat, qui n’a pas tenu parole. Les ancien.ne.s grévistes, qui occupent encore des locaux de l’ULB, de la VUB et l’église du béguinage, réfléchissent en ce moment-même à l’attitude à adopter pour la suite des évènements. Une sans-papier a déjà appelé à la reprise de la grève de la faim … Nous leur envoyons tout notre courage pour leur lutte.

SOURCES :
https://www.rtbf.be/…/detail_carte-blanche-du-comite-de…
https://www.lesoir.be/…/regularisation-des-sans-papiers…
https://bx1.be/…/les-belges-francophones-sont-de-plus…/
https://www.rtbf.be/…/detail_regularisation-des-sans…&
http://www.bxlrefugees.be/…/communique-de-presse-greve…/
https://www.rtl.be/…/greve-de-la-faim-de-personnes-sans…