Extrême droite, violence et armement

On apprenait il y a peu qu’une vingtaine de belges liés à l’extrême droite ont suivi des entraînements paramilitaires en Ukraine. Alors que cette affaire a été portée au parlement, Koen Geens (Ministre de la Justice) semble prendre cette alerte à la légère, selon lui certains membres de Schild & Vrienden (mouvement de jeunesse nationaliste flamand) ont déjà pu participer à ce genre de camp d’entraînement à l’étranger1.

L’année passée on était également surpris de découvrir que les jeunes du vlaams belang, premier parti flamand, durant leur université d’été apprenaient à tirer et s’entraînaient au flashball2

Cette inquiétante tendance générale de l’extrême droite à s’armer et à adhérer à des théories de plus en plus violentes, se constate à l’internationale. On observe également si pas un rapprochement, plutôt un ancrage profond de celle-ci dans la police et les armées et ceci avec une autonomie grandissante.

En Allemagne, une unité de l’armée de force spéciale va être dissoute pour le rapprochement de ses membres avec des mouvances d’extrême droite après avoir pris partiellement son autonomie3. En france, on découvre par le biais d’enquêtes journalistiques différents échanges entre policiers, notamment ce fameux reportage arte ou l’on peut entendre les échanges entre 11 policier de Rouen4. Lors de ces échanges on découvre des propos racistes, misogynes et homophobes nauséabonds, mais on découvre également que ces policiers d’extrême droite assumée, se prépare selon leur propos à une “guerre civile raciale” en s’armant de fusils d’assaut et autres grenades. Cette adhésion à ces théories est d’autant plus effrayante quand on sait que la moitié des policiers et militaires français votent à l’extrême droite5

Quand la police commet des violences racistes et qu’elle ne se trouve en aucun cas inquiétée par la justice, elle prouve elle aussi son autonomie. Le philosophe Michel Foucault disait déjà il a 20 ans que « La justice est au service de la police, historiquement et de fait institutionnellement »6

Il est donc plus que jamais nécessaire d’être extrêmement vigilant.e et de s’organiser contre la montée du fascisme et de son ancrages dans les institutions. 

Sources : 

1 https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_une-vingtaine-d-extremistes-de-droite-ont-participe-a-des-camps-d-entrainement-a-l-est?id=10529483

2https://www.investigaction.net/fr/airsoft-et-vlaams-belang-plus-que-du-sport/

3https://www.ouest-france.fr/europe/allemagne/l-allemagne-dissout-son-unite-militaire-d-elite-en-raison-de-liens-avec-l-extreme-droite-6889024?fbclid=IwAR2XHcbcJ3UvZkFFedsyG2uQ6I3YhRFzHw2Jg8ZklWj9MTl0Zfa-w-4czrI

4https://www.youtube.com/watch?v=HDrvPpxR_1g 

5https://www.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2017/20170105.OBS3446/la-moitie-des-policiers-et-militaires-prets-a-voter-marine-le-pen.html

6https://www.youtube.com/watch?v=FzIIgODvzHw&t=88s