Devoir de mémoire : Il y a 20 ans, l’extrême droite tuait à Schaerbeek

Il y a 20 ans, la nuit du 7 mai 2002, un militant d’extrême droite s’introduisait dans l’appartement de la famille El-Hajji-Isnasni et tuait sauvagement Habiba et Ahmed devant leurs 5 enfants, parce iels étaient marocain.e.s. Ce crime raciste a été perpétué par leur voisin Hendrid Vyt, un militant d’extrême droite affilié au Vlaams Block (ancêtre du Vlaams Belang). 20 ans plus tard, leur fille Kenza Isnasni organise, le 7 mai 2022, une marche pour la paix et la mémoire par le biais de l’association de mémoire portant le nom de ses parents. 

Le crime raciste est survenu quelques mois après le 11 septembre, au lendemain de la présidentielle française qui opposait Chirac à Le Pen. La veille de l’assassinat, Hendrid Vyt, avait déclaré « Puisque Le Pen n’a pas été élu au second tour, nous allons nous débarrasser de ça nous-mêmes avec une kalachnikov ”. L’assassin d’extrême droite était pourtant connu des services de police et Kenza Isnasni a plusieurs fois rappelé que la situation a duré 4 ans avant qu’il ne passe à l’acte. 

En effet, depuis l’arrivée de la famille dans l’immeuble le proche du Vlaams Belang multipliait les agressions verbales et physiques racistes à l’encontre de la famille. La police a été alertées plusieurs fois quant à la dangerosité de leur voisin, notamment sur le fait qu’il était probablement armé. Kenza Isnasni disait dans une interview « On a pas été à l’écoute de nos cris de détresse, et personne n’a réagi au moment où il le fallait. Et aujourd’hui, on se retrouve avec un drame. Une famille décimée. »1

« C’est par la suite qu’on a su qu’il avait reçu un ordre d’expulsion. En l’espace d’un mois il a eu le temps d’imaginer le scénario. Il a vraiment agi avec méthode. Il est entré dans l’appartement, il a mis le feu à tout l’immeuble. »2 À l’époque on a osé qualifié ce drame de « conflit de voisinage »3. S’ensuit alors, à la suite de l’assassinat, une lutte pour que celui-ci soit qualifié de ce qu’il était : un crime raciste, perpétué par un militant fasciste. 

« Devoir de mémoire contre le racisme » c’était déjà le message qu’avait prononcé Kenza Isnasni devant des milliers de personnes au nom de ses parents lors de leurs funérailles officielles. C’est dans ce but ci, que l’association de mémoire H-A a été créé : lutter ici et maintenant contre le racisme qui sévit. C’est pour ces raisons que, 20 ans plus tard, alors que l’extrême droite et ses idées nauséabondes progressent partout en Europe, cette association appelle à une marche pour la mémoire.

Aujourd’hui le parti auquel était affilié l’assassin d’Habiba et Ahmed – le Vlaams Belang – récolte 22,2% d’intentions de votes selon les sondages, ce qui en fait le second parti de Flandre*.4

Le racisme et le fascisme tuent. Nous ne pouvons pas attendre qu’il tue encore pour lutter contre lui, c’est pour cela que nous appelons à rejoindre la marche à l’initiative de l’association de mémoire Habiba-Ahmed. Dans une interview forte et importante du média Welovebuzz, Kenza Isnasni disait que c’était la solidarité, de son quartier, de toutes les personnes qui ont été là après, qui l’ont fait tenir et continuer à se battre. Notre arme face au racisme et fascisme : la solidarité. Soyons tous et toutes ensemble contre le racisme, le 7 mai. 

Soutenir la fondation financièrement ici : BE79 5230 8133 0333 – CODE BIC : TRIOBEBB 

*Le Vlaams Belang était depuis les élections de 2019 le premier parti de Flandre selon les intentions de vote, dans les derniers sondages la N-VA (autre parti d’extrême droite nationaliste flamand aux allures plus « modérées ») le dépassait avec 1,2% d’intention de vote en plus.

1,2,3 https://www.facebook.com/welovebuzz/videos/2007578469287807/

4 : https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/2022/03/25/selon-un-sondage-la-n-va-redevient-le-premier-parti-en-flandre-le-ptb-monte-encore-en-wallonie-AGLHJNZIJ5BPJHDPQ4XS7Z2T4A/

https://www.rtbf.be/article/kenza-isnasni-on-donne-tellement-de-place-aux-discours-qui-divisent-alors-que-toute-une-partie-de-la-population-aspire-a-vivre-en-paix-10792367

https://www.rtbf.be/article/kenza-isnasni-revient-sur-le-crime-raciste-qui-a-emporte-ses-parents-en-2002-ce-n-etait-pas-un-hasard-10106107?id=10106107

https://www.rtbf.be/article/crime-raciste-de-schaerbeek-en-2002-la-habiba-ahmed-foundation-sinstalle-dans-la-maison-du-drame-10870405

Vidéo du média Welovebuzz : https://www.facebook.com/welovebuzz/videos/2007578469287807/